Angela Senis

Accueil > Manifestations > L’encadrement du colloque estudiantin annuel

L’encadrement du colloque estudiantin annuel

Sciences du langage

mardi 6 avril 2021, par Angela Senis

Pendant que je travaillais dans le département de Sciences du langage, j’ai eu l’occasion d’organiser les 13e rencontres du Réseau de Phonologie Français à Bordeaux en juin 2015. A la suite de cette expérience, la Directrice m’a proposé d’encadrer avec elle le colloque annuel des étudiants de Master.

C’est un projet absolument fabuleux, une chance unique pour les étudiants de se frotter au monde de la recherche... et pour moi de leur transmettre des compétences dans une ambiance originale, bien loin des cours magistraux.


J’ai un côté très organisé, très rationnel qui est généralement fort apprécié par mes collègues lors de l’organisation de manifestations scientifiques.

Ces compétences, je les ai ordonnées, structurées, pour accompagner au mieux les étudiants dans cette expérience unique. J’ai eu le privilège de les accompagner 3 années consécutives, et je suis très fière de ce qu’ils ont accomplis : 3 éditions très réussies grâce à des jeunes gens investis et motivés.

Les étudiants ont pleinement assumé tous les aspects de l’organisation.

Sur un plan logistique

Concrètement, il s’agissait de les accompagner dans :
- La recherche de fonds auprès de laboratoires, auprès de l’Ecole Doctorale, ou encore de l’UFR.
- La création d’un graphisme en accord avec la charte graphique de l’établissement puis l’obtention de devis auprès des services de reprographie de l’université pour les impressions (programmes, affiches, flyers)
- La recherche de devis pour les encas proposés lors des pauses
- La location d’une salle de conférence auprès des instances idoines (université, Maison des Sciences de l’Homme...)
- La location des grilles pour les posters, ainsi que le matériel divers
- La création d’un site Internet dédié à l’événement

Pour ce faire, les étudiants ont dû apprendre à communiquer (avec les institutions et les participants) de manière formelle afin d’endosser pleinement le rôle d’organisateurs.
En ce qui concerne la promotion de l’événement, les étudiants ont déposés les appels, les affiches et les flyers dans des endroits clefs, et ils ont bénéficié des réseaux des coordonatrices qui ont transmis leurs appels à communication.

Sur un plan plus scientifique,

Les étudiants ont fait leurs premiers pas dans le monde scientifique et ont dû mettre en place certains protocoles liés aux manifestations scientifiques, tels que la revue en double aveugle, afin d’assurer la qualité scientifique de leur colloque.

Les étudiants ont eu à
- Contacter des enseignants-chercheurs afin de constituer un comité scientifique, interagir régulièrement avec eux afin de proposer et recueillir les évaluations. Plus tard ils ont d’invité les futurs présidents de séance.
- Après l’étude de plusieurs documents-types, ils ont appris à rédiger un appel à communication et ont participé à sa diffusion.
- L’accent a été mis sur l’importance de l’évaluation en double aveugle, afin d’assurer une neutralité scientifique, et de la sélection des communications.

Le grand jour !

Enfin, les étudiants ont assumé le déroulement de la manifestation le jour J avec :
- L’accueil des participants
- Le déplacement des microphones
- L’organisation des pauses, etc...

Ils ont ainsi acquis une expérience de première main du monde de la recherche leur permettant une meilleure intégration dans cet univers d’autant qu’ils sont confrontés à l’aspect organisationnel en M1 et à la participation active en M2.

Voici les programmes correspondant aux trois années où j’ai eu le plaisir de les accompagner. Le soin et le professionnalisme qui s’en dégagent sont tout à l’honneur de ces étudiants de M1 de sciences du langage.

Programme2017

Tous droits de reproduction réservés - n'hésitez pas cependant à me contacter
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP