Angela Senis

Accueil > Mes études, mes travaux, mes recherches en science du langage > Articles et autres publications > La théorie contextuelle du langage de J. R. Firth : un contexte à la croisée (...)

La théorie contextuelle du langage de J. R. Firth : un contexte à la croisée des chemins disciplinaires

Études de Linguistique Appliquée (ÉLA), 2018

lundi 14 octobre 2019, par Angela Senis

Le numéro 190 de la revue Études de Linguistique Appliquée est paru en février 2018 aux éditions Klincksieck.

Danielle Candel et Jean-Paul Narcy-Combes ont coordonné ce numéro autour du thème de la "Complémentarité des disciplines en linguistique appliquée".


Résumé :
La genèse du « contexte » de John Rupert Firth (1890-1960) renvoie à une complémentarité disciplinaire entraînant une variabilité du concept. Ses déclinaisons et leur hiérarchisation convergent sur une stabilisation vers 1935. À travers des applications concrètes telles que les collocation, colligation et phonesthésie, l’assimilation des contextes à des niveaux d’analyse fonctionnelle en vient à constituer la signature de la London School de Firth. Cette dernière synthétise l’apport transdisciplinaire en une « théorie contextuelle du langage » qui multiplie les champs d’application, ouvrant la voie vers des domaines comme l’histoire des idées et la linguistique de corpus.

L’article est disponible sur la plateforme Cairn en suivant le lien.

P.-S.

Pour citer cet article :
Senis 2018b « La théorie contextuelle du langage de John Rupert Firth : un contexte à la croisée des chemins disciplinaires », p. 217-227, in Études de linguistique appliquée n°190, « Complémentarité des disciplines en linguistique appliquée ». Dir. Candel D. et Narcy-Combes J.-P. Ed. Klincksieck, Paris


Tous droits de reproduction réservés - n'hésitez pas cependant à me contacter
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP